Mélanges en l'honneur de Jean-Claude Ricci
Sommaire

BIOGRAPHIE ET BIBIOGRAPHIE DU Pr JEAN-CLAUDE RICCI

PRÉFACEde Joël Benoît d’ONORIO

AGUILA YannLe juge et le romancier. Petite fable juridique.

 BACHERT AudreyLes enjeux constitutionnels de l’État administratif américain.

 BIAGINI GIRARD SandrineLa parenté de l’enfant à naître, un choix sociétal en difficile mutation

 BLANCHON ClothildeFaut-il s’inquiéter de la subjectivisation du droit administratif ?

 CAPORAL-GRECO StéphaneAu nom du père et non au père. Sur le bannissement d’une figure théologico-politique par les théories politiques de notre temps

CARPENTIER ÉliseLa démolition des constructions irrégulières au regard du droit de l’urbanisme : fantasme ou réalité ?

 CHÉROT Jean-YvesUn examen critique de la théorie standard de la proportionnalité chez Robert Alexy.

 COLIN FrédéricDe l’intérêt à l’aléa généra

 COSTA DelphineD’un GISTI l’autre

 DEBBASCH RolandGeorges Pompidou. Le pouvoir et la vie.

 DEL PRETE DidierRéflexions sur la notion d’économie générale du contrat : instrument d’analyse de l’avenant dans les marchés publics.

 ÉGÉA VincentL’évolution du contentieux disciplinaire universitaire.

 GABAYET NicolasL’Annuaire de l'Institut international de droit public (1929-1940) : une œuvre doctrinale destinée à l’oubli ?

 GAIA PatrickL’exercice du contrôle de conventionnalité par les juges nationaux.

 GUYOMAR MattiasLes manifestations de l’État dans les aventures de Tintin.

HELMLINGER LaurenceEntre justice performative et effet de réel, le bousculement identitaire du juge administratif.

 ISAR HervéLe numérique, le droit et le droit du numérique.

 LAMI ArnaudL’idée d’Université a-t-elle perdu son sens ?

 LAMY ValentinLes Pieux Établissements de la France à Rome et à Lorette et le droit administratif.

 LE BOT OlivierLe juge administratif et l’injonction : une montée en puissance.

 LICHÈRE FrançoisDe l’évolution de l’effet relatif du contrat en matière de travaux publics.

 LINDITCH FlorianRéflexions intemporelles sur la mise en concurrence dans la commande publique.

 LINOTTE DidierArsenic et vieilles dentelles ou Nouveaux poisons et vieilles recettes.

LOMBARD FrédéricLa cause dans le contrat administratif, vingt ans après.

 MAGNON XavierLa théorie du droit peut-elle être utile à la science du droit administratif ?

 MAHOUACHI MohamedRéflexions sur la crise de l’institution judiciaire.

 MALJEAN-DUBOIS SandrineDroits de l’homme, droit de la nature, droits de l’animal : les approches par les droits peuvent-elles sauver la biodiversité ?

 MEHDI RostaneL’Union européenne et la guerre.

 MESTRE Jean-LouisJugement syllogisme et dévolution des contentieux administratifs par la Constituante : un lien surévalué.

 NGAMPIO UrbaineLe partage des rôles entre le préfet et le maire en temps de crise.

 OLIVA Éric« Il vaut mieux un bon article 38 qu’un mauvais article 49 alinéa 3 !!! »

 OLLIVIER MarcBien commun, intérêt général et ordre public.

 d’ONORIO Joël BenoîtAutour de l’acte administratif en droit canonique

 PADOVANI JulienPenser l’abus de législation déléguée sous la Ve République. Étude d’un paradoxe constitutionnel.

PHILIPPE XavierLa Commission indépendante des abus sexuels dans l’Église. Retour sur une expérience inspirée de la justice transitionnelle en France

PONTIER Jean-MarieBrefs éléments de l’héritage catholique en politique

RIBES DidierDe la parole aux Actes. Les droits et libertés dans la Constitution monégasque de 1911

STIRN BernardConstitutions nationales et mondialisation du droit

TOSI PhilippeMiracle de la création : Czabaj, 5 ans après

TOUZEIL DIVINA MathieuPour un véritable droit de/à l’humour

TRÉMEAU JérômeLa consécration d’un droit constitutionnel à régularisation des constructions

TRUCHET DidierDu millefeuille dans l’administration française

Mélanges en l'honneur de Jean-Claude Ricci

Edition : N° 1 - Avril 2023
Collection : 
ISBN : 
Marque : 
Auteurs :
Description

Pour le Professeur Jean-Claude Ricci, l’étude et l’enseignement du droit public ne se sont jamais résumés à une entreprise de pure analyse technique. Il a su, tout au long de sa carrière, situer son enseignement et sa réflexion dans un contexte bien plus vaste qui l’a conduit à confronter en permanence le droit positif aux principes qui l’inspirent et à la réalisation desquels il doit tendre.

En tant qu’administrativiste « de l’ère classique », l’éminent juriste ne doutait pas que l’administration et ses règles n’ont qu’une raison d’être : le service de l’intérêt général mais aussi du Bien commun, une notion qui mérite d’être restaurée dans le raisonnement du juriste contemporain. L’étude du droit public se doit de le mettre en exergue. Le droit administratif – plus globalement le droit public – n’est pas une fin ni un but, mais un simple instrument, un moyen au service d’un but qui lui est radicalement extérieur. Les nombreux cours ou écrits de notre prolifique publiciste – y compris sur des sujets aussi ardus que parfois austères qui ne se prêtent guère, en apparence, à ce type de questionnement – l’ont amené à mettre en évidence la noblesse de la mission des pouvoirs publics et des règles qui l’encadrent, tout comme les considérations morales qui se nichent dans la règle de droit. Chaque règle, chaque principe du droit public doit être confronté à sa raison d’être, à cet objectif de Bien commun.

Le Professeur Ricci n’a jamais été dupe, néanmoins, des limites tant intellectuelles que contextuelles qui briment souvent la puissance publique, ni des servitudes qui peuvent peser sur le Bien commun et son serviteur, le droit. Ses amis, ses collègues, ses élèves, tous ceux qui ont lu et surtout entendu ce maître de l’art juridique, lors de ses mémorables cours marqués par son érudition mais aussi par son humour, ont souhaité rendre hommage à sa vision du droit en étudiant les facettes de ce Bien commun que le droit public, auquel il a consacré sa carrière universitaire, tâche de perfectionner – ou d’atteindre – et d’approfondir avec plus ou moins de bonheur.

La richesse et la variété des articles composant ses Mélanges témoignent de l’affection teintée d’admiration et de gratitude que lui vouent les auteurs de cet ouvrage. Elles portent aussi le témoignage de la pensée d’un professeur qui a su, avec un talent rarement égalé, marier la rigueur de l’analyse juridique avec la profondeur de la réflexion.

Éditions disponibles
1e édition
Avril 2023
Une question ou besoin d'aide ? Contactez-nous !
Du lundi au vendredi, 9h-18h
*Prix d’un appel local